top of page

Notre travail

Anchor 1
Assurer les traductions pour les grands évènements de la vie
C’est quoi, une traduction certifiée conforme ?

En plus d'être exacte et complète à 100 %, une traduction certifiée est souvent l’objet d'explications qui vont au-delà des mots sur la page. Avec ses notes de bas de page, elle va expliquer, par exemple, l'importance des logos des organismes officiels sur une attestation de formation, les acronymes qui suivent le nom du signataire et tout autre détail qui est présent sur le document original, qui donne de la valeur à la traduction mais qui est peut-être inconnu par un juge d’une autre nationalité.

Une traduction certifiée est très facile à reconnaître par la présence de la signature et sceau du traducteur assermenté et d'une certification indiquant qu’il s’agit d’une copie conforme (en traduction) d'un document source. La document source doit demeurer attaché car il porte également le même signature, sceau, date, et numéro.

Les coordonnées du traducteur figurent également sur une traduction certifiée afin que l’autorité destinataire puisse vérifier que la traduction est bien de son œuvre. Les juges, les avocats, les notaires, les greffiers, les scolarités d'université et les agents de l'immigration du monde entier peuvent dormir sur leurs deux oreilles en sachant qu’une traduction certifiée est l'œuvre d'un traducteur agréé, qui est légalement responsable.


 

Ai-je besoin d'une traduction certifiée ?

En règle générale, les mairies, les préfectures, les tribunaux de commerce et d’autres autorités civiles exigent des traductions certifiées. Les juges, les avocats, les notaires et d'autres autorités juridiques les demandent souvent, mais ils sont (heureusement) indépendants et décideront en fonction de leur capacité à comprendre le document source, tout comme les scolarités universitaires, les banques et les compagnies d'assurance. En cas de doute, demandez notre opinion, et/ou celle de l'autorité destinataire ou optez pour le choix sans risque, car une traduction certifiée ne sera jamais refusée.

Quelle est la différence entre une traduction « certifiée » et une traduction « assermentée » ?
Pas d’inquiétude, ce sont deux termes d’usage pour une traduction faite par un traducteur assermenté. Si vous voulez être précis, une traduction ne peut pas prêter serment, donc elle ne peut pas vraiment être assermentée. Mais les deux synonymes sont en libre circulation tout comme « les traductions juridiques », « les traductions officielles » et « les traductions légalisées ».